Les manifestants insulaires ne désarment pas

« Les socialistes vont déposer un recours au conseil constitutionnel, Sarkozy peut encore faire marche arrière en ne signant pas le décret » souligne G. Le Gras. Les quelque 160 manifestants ont pu reprendre des slogans lancés depuis le mégaphone, récemment acquis grâce aux collectes.
Ouest-France 29/10/10
La mobilisation ne faiblit pas sur les îles
Si au niveau national, la tendance était à la baisse, la mobilisation s’est amplifiée sur les îles bretonnes. Hier, 260 personnes ont ainsi manifesté à Belle-Île-en-Mer, 220 à Ouessant, 160 à Groix ou 120 à l’île de Batz, où le défilé s’est achevé autour d’un goûter.
Le Télégramme 29/10/10
Les îles bretonnes font de la résistance
La mobilisation est restée forte dans les quatre îles bretonnes où des manifestations étaient organisées. Batz, 120 manifestants. A Ouessant , 220 manifestants, Belle-Ile, quelque 260 manifestants. Groix , 160 personnes ont été dénombrées par la gendarmerie.
Le Télégramme 28/10/10
Record de manifestants au Palais
Quelque 260 personnes ont défilé sur le port de Le Palais. Une affluence qui s’explique notamment par la présence de nombreux vacanciers et résidents secondaires en cette période de vacances scolaires.
Le Télégramme 28/10/10
Le blocage de la gare s’invite à la manifestation
Le classique tour en ville n’est plus la tasse de thé des fondeurs de Caudan, des dockers du port de commerce, des agents hospitaliers, des salariés de chantiers navals. À 10 h, ils se sont installés sur les voies ferrées au niveau du cours de Chazelles.
F. ROSSI. Ouest-France 29/10/10
Les Lorientais ne désarment pas
«On préfère la lacrymo à la vaseline». Les leaders syndicaux sont revenus sur l’épisode . «Si vous trouvez des grenades lacrymogènes dans la poussette de bébé ou les poches de mamie, veuillez les rapporter aux RG dissimulés dans les cortèges...», a caricaturé l’oratrice de Sud-PTT.
Le Télégramme 29/10/10
Michel, 53 ans, Guidel technicien à DCNS :
«Le gouvernement a une attitude méprisante et intransigeante. Rester sourd à autant de manifestations, c’est du jamais vu. Pour moi, c’est dictatorial. Et puis il n’y a pas que les retraites, il y a aussi la casse de tout le système public, qui est permanente».
Le Télégramme 29/10/10

Groix. Une démolition qui fait polémique
J. Lescault. :« Le Conservatoire s’est inventé une nouvelle mission de salubrité paysagère ». Le Conservatoire du littoral : « Cette association considère que chaque île est un royaume indépendant. Je crois surtout qu’on les empêche de spéculer tranquillement ».
R. Nescop Le Télégramme 29/10/10

Syndicat d’eau. La distribution compétence optionnelle
La loi sur l’eau interdit le principe de péréquation. La proposition est d’évoluer vers la création d’un syndicat mixte à la carte exerçant une compétence de base «production/transport» (l’eau produite localement ou importée serait fournie par le SDE à un tarif unique)
B. Le Bagousse Le Télégramme 29/10/10
Utilité d’un système d’information et de contrôle
L’usager connait les grands groupes et sait que l’eau est organisée par sa commune. Est-ce si simple ?
Quelques affaires politico-financières ont fait grand bruit, alors que le financement public des partis n’existait pas encore. Le manque de concurrence devient patent. La crédibilité des opérateurs et des élus est entamée.
L.Guérin-Schneider http://www.planete-plus-intelligente.lemonde.fr 21/10/10

On est revenu au niveau des très hautes eaux du FN”
32% des sympathisants UMP sont favorables à des accords électoraux, au niveau local, avec le Front national. Pour J. Fourquet, “Il y a toujours eu un électorat de droite qui ne comprend pas le cordon sanitaire. On est revenu au niveau des très hautes eaux du FN. Cela dénote un climat.”
Le Monde fr 28/10/2010

Cambriolages : la guerre à la presse
Il y aura un avant et un après les cambriolages d’ordinateurs de Mediapart, du Monde, et du Point : ces cambriolages sont signés, et cette signature est glaçante. Ils sont signés de professionnels certains de l’impunité. Et compte tenu de l’ampleur de la trangression qu’ils représentent, l’ordre, ou le feu vert, et cette garantie d’impunité, ne peuvent venir que de très haut.
D. Schneidermann 29/10/2010