Chacun sait que le grand âge n’a que des inconvénients. Un de ceux qui me rattrapent actuellement est de voir partir non seulement des proches et amis plus jeunes mais aussi tout ce qui a fait partie de l’environnement culturel de notre temps ancien.

Nous avons ainsi marqué le coup quand sont parties les vedettes dont nous connaissions par coeur les premiers (bons) titres* question de génération, mais nous voyons aussi s’éclipser ceux que l’on applaudissait lors de soirées d’été groisillonnes.

Aujourd’hui nous quitte Mikaël Yaouank, la voix de Djiboudjep.

Revient avec ce nom le souvenir de soirées "Beudeffiennes" (fin des 70) où tout un chacun s’égosillait pour chanter de concert quitte à couvrir le son de l’orchestre.

Peu d’années plus tard, la fine équipe de Jeunesse et Marine montrait aussi ses talents dans le genre :-)

De retour de vacances, le lecteur de cassettes gueulait "Quinze marins" que nous ornions en famille de notre encore présent accent grek. (Le 33 tours du fiston a pris le relai puis les autres où nous avons aussi apprécié le talent d’harmoniciste de Pat Sacaze)

Quelques affiches de ces soirées historiques ont dû partir en fumée avec le stock qu’Alain et Jo conservaient pieusement à l’étage de la "Tavern".

Je me souviens.... (oui de Pérec aussi...) Je me souviens ... du dernier concert du groupe à l’Enfer. Soirée mémorable à plus d’un titre (hein Lydia ? )

Et puis l’hommage à Alain, organisé en 2008 par Musicanou au Gripp, où Mikael a rappelé ses débuts à Groix, son parcours avec Michel Tonnerre et leur oeuvre commune sous l’égide du grand Alain.

-http://ile-de-groix.info/spip.php?article14423

Nos affectueuses pensées vont plus particulièrement à Antoine (qui a réussi l’exploit d’emmener Eloann à un concert anniversaire de son grand-père) et nous prions toute la famille d’accepter nos plus sincères condoléances.