L’ex-socialiste semble penser que la macronie penche un peu trop à droite. «Face [au] lent suicide» du PS, «il faut que les sensibilités de gauche issues du PS, au sein de LREM, se structurent et s’expriment davantage». Cette prise de position politicienne fera sans doute plaisir à A Taché et à JP Mignard et à la frange «sociale» de la majo’. Sans doute un peu moins à ses nombreux et influents collègues «de droite» du gouvernement.

Libération 13/05/19