Cinq ans, c’est le mot d’ordre. Suivez mon regard. Car il y a ce qu’a dit Macron, et ce qu’il n’a pas dit, mais pensé si fort que BFM l’a entendu. Finissez-en donc, les Gilets jaunes de ""martyriser Paris"" . Paris a tant souffert ces derniers mois, laissez-le donc souffler. Sur les cendres encore fumantes de la cathédrale, le pouvoir et ses ventriloques se jettent avec mille calculs, mille espoirs inavouables et pourtant si visibles.

D Schneidermann @ sur images