Maxime Bihan : « Que se passe-t-il si un incendie se déclare alors qu’une équipe est mobilisée pour raccompagner quelqu’un chez lui ? Pour tous les handicaps légers, il faut que les Groisillons tentent d’abord de faire appel à leur famille, à leurs voisins, à leurs connaissances. Il faut que la solidarité joue. Quand c’est possible, il faut également penser au bus à la demande. »

Ouest-France 12/04/19