Déchets diffus spécifiques

L’enlèvement par Eco-DDS des pots de peinture ou de solvants collectés en déchetterie s’arrêtera vendredi 11 janvier. En cause, un agrément qui n’a pas été renouvelé dans les temps. Si l’État a fait preuve de légèreté, les metteurs en marché jouent avec le feu en n’assumant plus leur obligation réglementaire. Les collectivités elles s’apprêtent à payer les pots cassés.

Le feuilleton Eco-DDS a tout des bonnes séries. Chaque saison semble s’acheminer vers un épilogue apaisé. Puis le scénario rebondit de manière inattendue pour animer nos longues soirées d’hiver. Seul élément de continuité : la douloureuse sensation pour les collectivités d’être en permanence les dindons de la farce. Dernier épisode en date : un ultimatum lancé par les metteurs en marché de solvants, de peinture et autres produits chimiques. Qui ont demandé à leur éco-organisme de ne plus assurer les enlèvements en déchetterie à partir du 11 janvier 2019.

O Descamps .la gazette des communes 11/01/2019