Mains liées. Jacques Le Ludec, se dit submergé par la paperasserie. Il dénonce aussi, «une omniprésence de l’administration». Dominique Yvon se sent «harcelé par des contraintes administratives», dès qu’il faut engager des travaux. Ce qui ne l’empêche pas de vouloir se représenter aux prochaines municipales.

C LE MOING, V LARGE, R NESCOP Le Télégramme 02/12/18