Ces véhicules diesel disposent d’un indice Crit’Air médiocre (4 ou 5) et n’ont pas le droit de circuler dans les rues de la capitale. Ils pourront uniquement circuler en banlieue parisienne, en attendant la livraison de véhicules propres à l’horizon 2020.

Octave Odola Capital 06/11/18