"Le Morbihan ne fait pas le boulot. Les jeunes mineurs sont malmenés, laissés pour compte, abandonnés". Ces mots sont ceux des personnes qui agissent pour l’intégration des migrants. Les griefs envers le conseil départemental, la Sauvegarde 56, et au-delà, de l’État, sont sans appel. Les bénévoles du Cimade joignent leurs voix à ceux du Cadpl. Tous plaident pour la création d’une Maison du Monde en pays de Lorient.

Ouest-France 02/11/18