Il s’agit de « réinventer le service public de proximité ». La circulaire critique par exemple les maisons de service au public ; il s’agira de mettre en place pour le public de « nouveaux points de contact mutualisés et polyvalents ». À défaut d’un nouveau « big-bang territorial », c’est bien un nouveau séisme qui se présage dans les administrations déconcentrées.

Maire Info 11/09/18