Nous avons, parmi les architectes chargés de concevoir nos rouliers, des sommités en matière d’humour. Je me demande juste si nous les apprécions à leur juste valeur. D’autant que le conseil départemental et maintenant le conseil régional restent à ce sujet d’une étonnante discrétion.

A mon avis (mais je peux me tromper, nul n’est infaillible), il y a parmi ces architectes au moins un descendant de l’inventeur de la dragée au poivre et du coussin péteur.
Descendant qui brigue le même succès que son aïeul : il a commencé, dans un 1er temps, à concevoir "L’Ile de Groix", le seul roulier qui ne peut quasiment pas y dormir. Puis, enchanté de son succès, il a tenté un autre concept "Le Breizh Nevez", le bateau qui pue !
Dans un éclair de génie, il a décidé de raccorder directement aux salons les tuyaux d évacuation des fumées de cheminées et des latrines. Vous avouerez qu’il fallait y penser !

Les conseillers départementaux et régionaux en rient encore ! Les passagers beaucoup moins... Surtout quand viendra la mauvaise saison.

D’autant que toutes ces facéties finissent par coûter cher : apparemment, le prix du billet est directement proportionnel à la créativité des architectes. Mais jusqu’où iront-ils?........................................... Elizabeth Mahé