La Fédération a pointé les conséquences de la baisse des APL, de la réduction de loyer de solidarité et des dispositions du projet de loi Elan. Elle estime ainsi que « 61% des offices vont diminuer leur budget d’entretien courant de 6 % en moyenne » et que « la moitié » vont également devoir diminuer « leurs investissements (neufs et réhabilitation) d’un tiers ». C’est pourquoi les OPH continuent de dénoncer la baisse des APL compensée par la RLS .

A.W. Maire Info 13/06/18