Photo Kroliv

Plus de 20 "soupier(e)s" ont fait déguster leurs recettes à près de 300 soupeurs(ses). Record battu mais, malgré les quantités généreuses offertes, il n’y en a pas eu pour tout le monde. Néanmoins, chacun(e) a pu choisir en fonction de ses goûts, traditionnels, exotiques ou... aventureux. Certain(e)s se fiaient au bon souvenir qu’ils avaient de soupes réalisées les fois précédentes et se dirigeaient en premier vers les cuisinier(e)s de leur choix.

Lucien Gourong a fait l’immense effort de présenter son spectacle "Ecoute voir si ça sent bon" alors que l’organisation des obsèques d’une proche occupait toutes ses pensées.

Le public, ignorant ces circonstances, n’a pas boudé son plaisir, riant, chantant et applaudissant de concert. Félicitations aux parents de jeunes enfants qui ont su les garder calmes (ça nous change de certaines cavalcades incontrôlées).

Rappelons que l’association Ile de Groix 4001, (président Thierry Bastien), qui propose ses animations hors saison, sans demande de subvention, organise cette soirée pour valoriser la notion de partage gratuit puisque les soupier(e)s payent, en plus de leur soupe, 5 € à l’inscription. L’apport dû à la générosité spontanée d’une majorité de vacanciers aide également à rémunérer l’intervenant extérieur (et la SACEM...).

Vous aurez remarqué que, n’ayant plus à me torturer l’esprit pour trouver une recette de saison, je me lance dans "l’écriture inclusive". Il faut vivre avec son temps, paraît-il :-)