Image : depositphotos

Si d’aventure des pêcheurs ou plongeurs trouvent dans leurs filets ou casiers au large de saint Nicolas un thon, une araignée, voir une crevette avec des lunettes de soleil, le réchauffement climatique n’y est pour rien, c’est juste que ces derniers ont adopté mes lunettes de soleil que j’ai semées en kayak de mer. Je leur laisse volontiers la pêche mais suis preneur des lunettes (achetées chez mon opticien préféré de l’île c’est dire mon attachement !)

D. Brunet