Anne Helaouët : "A force de faire connaître l’orthophonie, et puis du bouche-à-oreille, de plus en plus de personnes sont venues pour toutes sortes de traitements. Sur l’île, c’est un peu comme en milieu rural, on soigne tout type de pathologie. On accompagne vraiment les gens dans la durée. Exercer sur l’île permet d’être dans l’humain."

OUEST-FRANCE 10/10/19