E. Macron sut aligner mots creux, jolies images et appui compact des médias. Ne restait plus qu’à adjoindre au nouveau président, une majorité de députés largement inconnus mais issus des classes supérieures. Ce que Bourdieu appelait une « politique de dépolitisation et de démobilisation » vient ainsi de remporter une belle victoire, mais la bataille ne fait que commencer…

Serge Halimi Le Monde diplomatique Juillet 2017