L’office de tourisme repart sur de nouvelles bases

«Beaucoup de choses bougent, afin que le tourisme soit pris de manière professionnelle et ce train-là, il ne faut pas le rater» a souligné le maire. «Avec ceux qui restaient au sein du conseil d’administration, on a travaillé sur des statuts », dit Martine Baron, qui a détaillé les modifications.
Ouest-France 24/01/13
Office de tourisme. La mutation de l’antenne locale
Les grandes compétences : accueil, information, communication, promotion du territoire resteront les missions de l’office communautaire qui emploie deux salariées sur Groix et 24 sur l’ensemble de l’agglomération. Un rendez-vous est pris le 4/2, à 20h30, pour élaborer les statuts.
Le Télégramme 24/01/13

Le Palais Les chiffres 2012 en baisse
Les décès sont en hausse : 59 contre 50 en 2011,tandis que les naissances ont baissé passant à 15 contre 27. Les mariages ont été également moins nombreux : sept contre 16. On constate une vraie chute du nombre de permis déposés : 33 en 2012. Les chiffres des scolaires sont en baisse.
Le Télégramme 24/01/13

La Résistance racontée aux élèves
Créé en 1961, le concours de la Résistance permet de transmettre aux jeunes le souvenir de la Résistance et de la Déportation mais permet, également, la rencontre avec les résistants et déportés de France. Le thème de cette année est «Communiquer pour résister ; 1940-1945».
M. Ringenbach Le Télégramme 24/01/13

La taxe à 75% abandonnée ?
Selon Europe1, le gouvernement aurait renoncé à trouver une nouvelle façon de taxer à 75% les très hauts revenus. Selon la radio, les difficultés juridiques restent importantes et, politiquement, le gouvernement ne souhaiterait plus non plus entrer en conflit avec le monde des affaires.
Lefigaro.fr 24/01/13

Emoi
Bernard Arnault prend le risque de nuire à l’image de ses marques et de fragiliser l’ensemble des employés qui les font vivre. Sans compter qu’il fait trop vite l’impasse sur la nécessité d’exemplarité et de transparence des élites économiques, particulièrement par temps de crise.
N. DEMORAND Libération 23/01/13