Après avoir ravi les oreilles des amateurs dans différents bars de l’île durant la semaine, Bruno et ses acolytes avaient enfin leur place sur la grande scène du Festival.

Avec un répertoire sans concession ( "Montehus" notamment et "Je cherche la tombe de mon p’tit gars"), B Roy montre qu’il a dépassé l’épisode "Manu Chao". "L’Hexagone" revisité a aussi séduit le public.

Les festivaliers, bénévoles ou non, ont tenu à montrer le plaisir qu’ils ont eu à rencontrer un mec qui, entre autres, se permet de vendre son disque à 5 euros ; ça se fait rare ....
Les bénévoles ont unanimement remarqué sa simplicité et sa discrétion.
(N’est-ce pas Cécile, Jean- Marc et Thierry ? ....)