C’est le titre de la rubrique de l’été d’Alix Girod de l’Ain dans "Elle" daté du 26 juillet.

Gast, c’est pas ça qui va réconcilier avec les journaleux ceux dénués d’un sens de l’humour au moins au 10ème degré !!!

Quelques extraits :

Sur la navette Lorient-île de Groix .... une bigouden assise près de moi murmure "Qui voit Groix, voit sa croix". Il fait à peu près 11°C.

J’ai l’impression d’être l’héroïne neurasthénique de ’L’Ile aux trente cercueils"

A Paris, ma rédactrice en chef s’exprime dans une langue opaque aux moins de Bac mode + 12. Ici, elle ne s’exprime qu’en bas-breton. "Je suis groizillonne" (SIC) explique-t’elle comme elle dirait "je suis lacanienne"

Comment qualifier ce que je vois par la fenêtre, sachant que, la dernière fois que j’ai écrit qu’il pleuvait en Bretagne, j’ai reçu dix lettres d’injures , dont un courrier comminatoire du conseil Général ?

Nous décidons d’aller faire du shopping à Port-Tudy, vitrines pleines de blouses en tergal tendues sur des fils de pêche...

Profitant d’une météo plus favorable - ça s’est bien réchauffé, il fait 17°C, nous pédalons gaiement sous la pl... sous le microclimat.

Soirée au cercle celtique Barde Bleimor. C’est bizarre tout le monde connaît Rose et tout le monde l’appelle Yvonne. C’est donc vrai ce qu’on dit sur l’alcoolisme des Bre. - Oups, pardon - ... sur l’air marin qui donne soif ?