A vendre sur Any Markets
Affiche par Raymond Riou d’après Jo Le Port de Groix

A comparer avec une liste de noms de vents qui se trouve à la Bibliothèque Nationale (Mss. fr. 24909, fol. 7 et suiv.— Cartes pour les pilotes bretons) et date du XVI° siècle. Cette nomenclature, dispersée sur de petites roses des vents qui en haut et en bas accompagnent les cartes, est incomplète. La voici avec en regard le terme groisillon correspondant :

XVIème SIECLE / GROIX

Suest - / Geuret - Gevred
Susuest - / Meriheuret (?) - Su-gevred
Su - / Su - Su
Susuroest - / Entresuhameruèt - Su-verùéant
Suroest - / Meruuent - Merùéant
Oestsuroest - / Meruèt-cornoc - Kornog-iseèl
Oest - / Corno - Kornog
Oestnoroest - / Cloallarngornoc - Kornog-volaut

Tous les vents soufflant de la région nord, entre goulern et biz, s’appellent en hiver kriach, en été rostach, en toute saison « auél-volant » (vents de beau temps ?). Un verbe e été tiré de cette expression, et quand le vent, de goulern ou de biz, remonte vers la région susdite, ou annonce : molanlal e hra en auél. _ En revanche, « izélat » on « gouziat e hra en auél » signifie que le vent redescend dans le quart de cercle compris entre merùéant et geored. Le vent se nomme alors « auél-gouzi, auél izél ». — « Glañatch » dit-on encore de lui, ou bien : « ’Ma en auél én loul-glaw » (Let vent est dans le « trou » de pluie). _ En dehors de la boussole, les marins de Croix (il n’est pas inutile de rappeler ce propos que leur champ de navigation s’étend des côtes anglaises du sud jusqu’à celles d’Espagne, — voire plus récemment du Maroc), les marins groisillons se servent pour s’orienter de trois lignes, deux sur mer, une au ciel : Linon en lèr-guerni, la ligne des trois-mâts. _ Linen er bapeurin, la ligne des vapeurs, qu’ils évitent le plus possible, féconde qu’elle est en abordages par temps de brume et de nuit. _ El linen hiz-ha-merùéant, la voie lactée, qu’ils appellent aussi « Iléant San’ Jak », comme en français « chemin de St Jacques ». A ce sujet, deux proverbes :

1. Iléant San’ Jak biz-ha-meruéant _ Kerhel pe garet get hou héant.

Quand la. voie lactée est N. E.-S. 0. _ Allez votre chemin quand vous voudrez.

2. Iléant San’ Jak goulern ha gevred _ Klasket porh mat mar karet.

Quand la voie lactée est N. 0.-S. E. _ Cherchez ne bort port si vous voulez.

Source gallica.bnf.fr / Bibliothèque nationale de France

(avec l’aide de Jean-Claude Le Corre que je remercie)