Liaisons interrompues ce matin entre Lorient et Groix
Un fort ressac, associé à la pleine mer a rendu difficile les manoeuvres d’accostage du courrier dans le port de Groix ce vendredi matin. Les rotations ont été suspendues, dans l’attente de conditions plus clémentes. Les horaires suivants de traversée sont maintenus par la Compagnie Océane.
Ouest-France 30/01/15
Les rotations perturbées
En raison des mauvaises conditions météorologiques annoncées, les liaisons maritimes entre Lorient et Groix sont perturbées ce vendredi, samedi et dimanche avait prévenu dès hier la Compagnie Océane. La rotation Groix-Lorient a ainsi été interrompue ce matin suite à un fort ressac à Port-Tudy. www.compagnie-oceane.fr
Le Télégramme - 30-01-15-

Le collectif citoyen fédère autour de son action judiciaire
«Nous avons vécu ce qu’on appelle un vrai mouvement social, culturel. Un mouvement d’énergie énorme, déployée au service de l’île... Cette énergie, il faut la garder comme un bien précieux, ne pas la galvauder, sans non plus se l’approprier». Au COCIG, chaque adhérent peut s’exprimer librement.
Ouest-France 30/01/15

Travaux au château d’eau.
Lorient Agglo a saisi le tribunal. Lla société SFR vient d’être condamnée à procéder à l’enlèvement de ses équipements annexes au plus tard le 20/02/15. Passé ce délai, Lorient Agglo pourra procéder aux mesures d’enlèvement aux frais de SFR qui devra verser 1.500 € à Lorient Agglo.
Le Télégramme - 30-01-15-
Pour les travaux, SFR doit déplacer son antenne
Lorient Agglo avait avisé le 9/4/14 les opérateurs de la nécessité de démonter leur matériel, . Des réunions ont eu lieu en juin et en décembre en présence des 3 opérateurs. Il avait alors été convenu d’une dépose des installations de téléphonie mobile au plus tard en décembre 2014.
Ouest-France 30/01/15

Des instruments de mesure au large de Groix
Le projet d’implantation d’éoliennes flottantes impose de réaliser un certain nombre de mesures en mer. Une bouée houlographe et un courantomètre ont été disposés le 27/01 au niveau de la Pointe 41. Le cercle d’évitage de ces deux instruments est de 150 mètres ; ils ne sont pas munis de réflecteur radar.
Comité Départemental des Pêches 29/01/15