Le gendarme de l’électricité veut ralentir leur déploiement

« L’atteinte d’un taux de 95% de compteurs posés à l’issue de la phase de déploiement massif engendrerait des surcoûts significatifs, sans que des bénéfices supplémentaires pour les consommateurs puissent les justifier », a estimé le gendarme français de l’énergie. Ce nouveau calendrier permettrait aussi de mieux prendre en compte l’évolution technologique.
la Gazette des Communes 28/07/2014

lire aussi : http://ile-de-groix.info/blog/spip.php?article8044