Les commerçants organisent un défilé de mode

Nathalie, ont présenté les collections des commerçants. Plusieurs boutiques, principalement celles de l’axe de la rue De-Gaulle, ont ainsi pu présenter leurs collections printemps-été. Pour l’ensemble des commerçants, le but de la manifestation était d’afficher leur dynamisme.
Ouest-France 28/04/11
Défilé de mode. Les tendances de l’été
Le public s’est installé, sous les halles, en fin d’après-midi, dimanche. Durant plus d’une heure, une quinzaine de mannequins, toutes générations confondues, ont présenté les tendances de la saison estivale en matière de vêtements, chaussures, accessoires, coiffure et maquillage
Le Télégramme 28/04/11

Les comédiens d’Ile Teatro ont fait sensation
Les saynètes se sont enchaînées dans un rythme d’enfer, donnant vie à ces personnages loufoques. « Plus on joue, plus on se libère du texte !, constatait Jean-Michel. Aujourd’hui, les comédiens sont bien rodés et il n’est pas impossible que le spectacle se déplace sur le continent ».
Ouest-France 28/04/11

A Kerbernès, il tente d’étouffer sa grand-mère centenaire
Le petit-fils aurait été surpris par des membres de l’équipe médicale de la maison de retraite alors qu’il enfonçait profondément l’objet dans la gorge de la centenaire. La vieille dame a été blessée mais ses jours ne seraient pas en danger.
Le Télégramme 28/04/11

Le sous-préfet Labbé nommé préfet de Guyane
Âgé de 58 ans et père de quatre enfants, Denis Labbé est arrivé à Lorient en février2009 après avoir été sous-préfet d’Antony, dans les Hauts-de-Seine. Son parcours l’a déjà conduit sur les îles, notamment à La Réunion et comme secrétaire général de la préfecture de la Guadeloupe.
Le Télégramme 28/04/11
Le sous-préfet nommé préfet de la région Guyane.
Pour l’heure, on ne connait pas encore son remplaçant. Denis Labbé avait pris ses fonctions de sous-préfet de Lorient en février 2009. Il avait occupé un poste laissé vacant depuis le départ de son prédécesseur, André Horel.
Ouest-France 27/04/11

Les riches de plus en plus riches
A partir de 2004, "on a une tendance à l’augmentation des inégalités par le haut" de l’échelle, selon M. Lhéritier. La pauvreté touche autant les chômeurs, qui sont en 2008 comme en 1996 toujours 35% à vivre avec moins de 950 euros par mois. Elle touche davantage les familles monoparentales (26% en 1996, 30% en 2008) et les personnes seules.
Libération 28/04/11
Un Français sur deux vit avec au moins 1580 euros par mois
Les inégalités ont eu «plutôt tendance à augmenter», en raison d’un enrichissement supplémentaire des plus aisés. En 2008, ces 10% de personnes les plus aisées disposaient d’un niveau de vie par unité de consommation d’au moins 35.550 € par an, tandis que les 10% les plus modestes devaient se contenter de moins de 10.520 € par an.
M. Visot Le Figaro 28/04/11
Chômage : baisse sur un mois, hausse sur un an
Fin mars, 4,045 millions de personnes étaient inscrites. Ce chiffre représente une hausse de 3,8 % par rapport à mars 2010. Le chômage de longue durée (plus d’un an) touche 1,531 million de demandeurs d’emploi de toutes catégories, accusant aussi une hausse de 12,7 % sur un an.
LEMONDE.FR 27.04.11