Ronan Tablantec (nom de scène de ce Sarthois) a régalé le public nocturne du Fifig en déplaçant son numéro sur le quai de Port-Lay.
Dans sa prestation mêlant ses souvenirs et réflexions personnelles avec quelques pics balancés à ceux qui l’invitent, il a été question de son père éduc spé (avec grande barbe et sandales été comme hiver) mais aussi de Yann et de Jean-Luc à qui il a taillé un costard à l’ironie décoiffante et ... délirante.

Si vous voyez un drôle de marin en ciré jaune, une boîte de sardine sur la tête, avec une valise (enfin ce qu’il en reste) et son contenu étalé sur le sol, allez le voir, son récit s’écrit au fur à mesure de son périple, c’est drôle, c’est contagieux, allez-y et surtout n’ayez pas peur de vous faire mettre en boîte par ce barjot à la verve implacable. (http://www.wiki-brest.net/)