(extrait de la présentation de cette prochaine édition)

Le 19e Festival International du Film Insulaire aborde pour la première fois le continent sud-américain et accoste aux îles chiliennes. Certaines de ces îles appartiennent au fantasme insulaire : Rapa Nui avec ses moais, l’île de Robinson Crusoé rendue célèbre par le livre du même nom écrit il y a tout juste trois-cents ans par Daniel Defoe, le Cap Horn, île-caillou dont le passage mythique a marqué et marque encore des générations de marins… D’autres, nombreuses, restent inconnues du grand public.

Le Chili, nommé pays-île par beaucoup de géographes de par ses frontières naturelles, possède plus de trois mille îles et îlots dont la grande majorité se situent au sud de l’archipel de Chiloé et ne sont pas habités, à cause de leur situation géographique extrême, de leur difficulté d’accès et de leur rude climat. Très diverses, les îles chiliennes n’ont pas d’identité commune. Leurs habitants n’ont pas le même passé. Un des seuls éléments d’histoire commune des peuples autochtones insulaires est d’avoir été colonisés et exploités par une nation extérieure.

Il est donc difficile de parler de ces îles à l’unisson, et encore plus d’évoquer un véritable « cinéma insulaire chilien ». Le cinéma chilien a connu une traversée du désert pendant la dictature militaire d’Augusto Pinochet (1973–1990), en dehors de quelques documentaires de résistance. Dans ce contexte, il est facile de comprendre que le cinéma chilien insulaire est une niche, d’autant plus que l’isolement et la difficulté d’accès de la quasi-totalité des îles chiliennes n’ont pas favorisé les tournages, difficiles et coûteux.

Cependant, si l’équipe du Fifig a décidé de vous parler des îles chiliennes, c’est qu’elles ont bien des choses à raconter ! Et notamment, parmi elles, quatre destinations auxquelles cette 19e édition est plus particulièrement consacrée : RAPA NUI, ARCHIPEL JUAN FERNANDEZ, ARCHIPEL DE CHILOE, LES ÎLES DE PATAGONIE

La multiplicité et la spécificité des situations géographiques des îles chiliennes, de leur histoire et de leur culture ont l’occasion, une nouvelle fois, de nous plonger dans la singularité de la vie insulaire.