« L’isolement peut être bien plus fort qu’à Groix, une île restée très active. C’est frappant au regard des autres îles. Il y a des événements qui perdurent comme le festival international du film insulaire (Fifig) ou bien de très belles réussites économiques comme Chien Noir. »

Ouest-France 29/09/18