Une agitation sympathique nous appelle vers la place du Leurhé.

Différents stands sont installés : vente de tee shirts brodés ironiquement commémoratifs, petite restauration, crêperie et un grand barnum abritant de jeunes artistes/artisans.

Blen évidemment, la terrasse si bien ensoleillée du Triskell est bondée, d’autant plus que des musiciens s’y succèdent et que Cathy et Bruno proposent un menu du jour. Ce midi, boudin grek : quelle chance pour les nostalgiques de celui de Loïc :-)

Le"bruit qui court" est que cette excellente initiative serait due au constat de tarifs rédhibitoires pour les barnums des Insulaires. Certainement encore une fake new !!