"Nous avons une convention de développement culturel avec la Région (entre 30 000 et 50 000€/an). Le Département assure la gratuité de passage des artistes et du matériel. Et la Drac nous aide en finançant principalement les résidences d’auteurs. Le service culture de la Ville s’occupe exclusivement de la programmation de septembre à juin. On note une hausse de fréquentation de plus de 50 % en quatre ans."

Le Télégramme 27-09-18-