La quasi totalité des oeuvres a été remise en place après restauration ; quelquefois sommaire et drôle comme pour les Charlots amputés de Martine Netter qui sont passés par un service d’urgence.

Si vous vous êtes déjà déplacés pour admirer ce travail bénévole, encouragez vos relations à faire de même (faites comme les enfants vacanciers du VVF qui y ont amené leurs parents !)