En 2017, un millier d’entreprises bretonnes ont été poursuivies pour travail illégal. Le préfet de Bretagne : "Il nous faut convaincre les fraudeurs que c’est un sport à risques". Un partenariat entre différents services de l’Etat oblige les organismes à accroître la pression sur les fraudeurs. BTP (38 % des contrôles), agriculture (29 %), et restauration (19 %) sont les trois secteurs les plus surveillés.

Ouest-France 28/02/18