En raison de la contamination de coquillages par le virus de la gastro-entérite, une interdiction de pêche a été prise par le préfet. Seuls rescapés les vernis et les pétoncles. Cette interdiction de pêche comprend également le ramassage, le transport, la purification, l’expédition, le stockage, la distribution, la commercialisation et la mise à la consommation humaine de tous les coquillages.

Ouest-France 17/05/19