bouesdedragage.free.fr
440 personnes ont signé la pétition en ligne. Pour les associations, l’enquête publique en cours est d’ores et déjà caduque. Elles se réunissaient, hier soir, pour revenir sur le dernier rebondissement de ce dossier, l’un des problèmes les plus épineux qu’aura à gérer le pays de Lorient .
Le Télégramme 06/01/11
BSM : Les boues tirées au clair
De nouveaux prélèvements de sédiments ont été effectués au fond du port de la base des sous-marins, sous les yeux vigilants des associations mobilisées contre le clapage en mer près de Groix, conviées par Cap l’Orient. Son président, Norbert Métairie, fait le point sur le sujet.
Le Télégramme 06/01/11
N. Métairie : «Nous voulons être incontestables»
Le dossier sur lequel est basée l’enquête a été fait très sérieusement, sur la base d’analyses de 1999 et de 2008. Je ne commenterai pas toutes les prises de positions comme quand on entend dire qu’on pourrait fabriquer des casseroles avec les métaux contenus dans les sédiments.
Le Télégramme 06/01/11
La santé de la vase de nouveau testée à Keroman
D’un côté, les pêcheurs plaisanciers, les plongeurs qui affirment que les immersions à répétition ont des conséquences négatives sur la faune et la flore. De l’autre, des scientifiques qui ont évoqué le fameux bruit de fond, à savoir les concentrations de produits existant déjà à l’état naturel sous l’eau.
F. ROSSI. Ouest-France 06/01/11
Le collectif Natura 2 000 organise une réunion
Le collectif convie la population à une réunion d’information le samedi 8 janvier à 17 h 30 au local du canot de sauvetage à Port-Tudy. « Nous ne voulons pas que, dans dix ans, les courreaux de Groix soient la baie de Minamata française ! »
Ouest-France 06/01/11

Le Biche aborde la nouvelle année en forme
C’est dans un bel état de santé que le Biche attaque la nouvelle année, se félicite M. Maussion. Il manque encore 300 000 € sur un budget global de 1 350 000 €. L’association entend bien respecter l’objectif qu’elle s’est fixé : que le Biche participe aux fêtes maritimes de Brest 2 012 !
C.J. 04/01/11

Le négation de la collectivité
Il est curieux d’observer qu’une partie du monde politique cible comme coupable de la récession les catégories les moins aisées de la population qui rejettent la plupart du temps le néolibéralisme qui crée d’énormes conglomérats qui monopolisent l’ensemble du secteur et fixe les prix tout en imposant ses conditions aux états par lobbying.
Cette idéologie n’a donc plus pour but l’enrichissement de l’ensemble via les acteurs de l’économie, mais bien l’enrichissement des acteurs de l’économie via l’ensemble.
S. Derèse, Le Monde 03.01.11