19 heures - 19 heures 30...

En trente minutes :

- Un automobiliste immatriculé hors Morbihan brûle un stop et me coupe la route...

- Deux cyclistes remontent la Route des Plages (où se trouve l’ancienne Maison médicale) en sens interdit sur un tronçon où vraiment, mais vraiment, on peut voir DEUX panneaux indiquant ce sens interdit...

- Deux cyclistes occupent le milieu de la route... Petit DISCRET coup d’avertisseur pour faire savoir qu’un véhicule voudrait bien les doubler...
L’un des deux, sans se presser, se met volontairement encore plus sur sa gauche...

- A hauteur de la Poste, un papa cycliste pépère venant des halles tourne normalement dans les règles mais... cinq secondes après, le fiston le suit sans regarder ce qui vient sur sa droite... Re-frayeur !

- Venant de Carrefour, trois cyclistes pressé(e)s sans doute, pédalent vers l’église... Remarque de ma part au sujet d’un panneau bien visible à l’entrée de la rue... "Papa touriste" me bloque la route et me demande ce que j’ai contre les cyclistes et déclare doctement que le bourg n’étant plus piétonnier à cette heure, la réglementation en vigueur pour tous n’existe pas pour les cyclistes...

... En trente minutes !

... si cela m’était possible, j’aimerais aller stationner devant leurs portes de garage, les empêcher de circuler jusque devant chez eux, jeter mes canettes de bière dans leurs poubelles ou leurs jardins, chanter à trois heures du matin sous leurs fenêtres, les insulter et leur faire un doigt s’ils me faisaient remarquer que je suis sans-gêne, leur dire "Merde" à chacun de leurs regards, leur dire que moi "je suis en vacances et ai le droit de me conduire en saligaud"... Si cela m’était possible...

Henri Ménard - habitant Groix et ex-vacancier ne se conduisant pas en goujat.