"Anita de Groix"

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire". George Orwell

"Anita de Groix"

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire". George Orwell
COUP DE PROJO
JPG - 5.9 ko

19 heures - 19 heures 30...

En trente minutes :

- Un automobiliste immatriculé hors Morbihan brûle un stop et me coupe la route...

- Deux cyclistes remontent la Route des Plages (où se trouve l’ancienne Maison médicale) en sens interdit sur un tronçon où vraiment, mais vraiment, on peut voir DEUX panneaux indiquant ce sens interdit...

- Deux cyclistes occupent le milieu de la route... Petit DISCRET coup d’avertisseur pour faire savoir qu’un véhicule voudrait bien les doubler...
L’un des deux, sans se presser, se met volontairement encore plus sur sa gauche...

- A hauteur de la Poste, un papa cycliste pépère venant des halles tourne normalement dans les règles mais... cinq secondes après, le fiston le suit sans regarder ce qui vient sur sa droite... Re-frayeur !

- Venant de Carrefour, trois cyclistes pressé(e)s sans doute, pédalent vers l’église... Remarque de ma part au sujet d’un panneau bien visible à l’entrée de la rue... "Papa touriste" me bloque la route et me demande ce que j’ai contre les cyclistes et déclare doctement que le bourg n’étant plus piétonnier à cette heure, la réglementation en vigueur pour tous n’existe pas pour les cyclistes...

... En trente minutes !

... si cela m’était possible, j’aimerais aller stationner devant leurs portes de garage, les empêcher de circuler jusque devant chez eux, jeter mes canettes de bière dans leurs poubelles ou leurs jardins, chanter à trois heures du matin sous leurs fenêtres, les insulter et leur faire un doigt s’ils me faisaient remarquer que je suis sans-gêne, leur dire "Merde" à chacun de leurs regards, leur dire que moi "je suis en vacances et ai le droit de me conduire en saligaud"... Si cela m’était possible...

Henri Ménard - habitant Groix et ex-vacancier ne se conduisant pas en goujat.

Lire la suite - commenter...

JPG - 34.8 ko

De Elizabeth Mahé

Fin juillet j’entre dans un commerce groisillon pour y faire quelques courses. Il y a là un petit groupe de personnes avec parmi eux un monsieur qui parle haut et fort (le mâle alpha du troupeau je pense) et qui m’interpelle à peine la porte franchie :

" Madame, vous qui n’êtes pas d’ici, je vais vous conseiller quelques produits locaux à déguster absolument !"

Je me retourne, au cas où une cliente m’aurait suivie de près. Mais non, c’est de moi qu’il s’agit ! Il faut dire que je reviens du champ des ânes  : je suis donc vêtue d’une salopette poussiéreuse, j’ai une vieille paire de tennis aux pieds et un sac à dos sur l’épaule. (...)

Lire la suite - commenter...

JPG - 37.5 ko

Notre voisin Alain Le Guen a rejoint son copain Beudeff. Parle-t-on de recherches archéologiques dans l’endroit où ils se trouvent ?

Alain était un fin connaisseur, il a été le découvreur du principal site paléolithique de Groix. Bien qu’amateur, il avait publié le résultat de ses travaux et possédait une belle collection d’objets qu’il avait récupérés sur différents site de l’île (galets aménagés, fragments d’éclats, éclats, outillage léger)

En 2016, il avait été une des chevilles ouvrières, avec son compère Serj Bihan, d’un exposition sur le néolithique et le paléolithique (...)

Lire la suite - commenter...

JPG - 21.8 ko

Compte tenu de la forte affluence des usagers le niveau d’eau dans les châteaux d’eau peine à monter. Cette situation sur le territoire est aggravée par le fait que l’une des usines de production d’eau ne peut tourner qu’à 50 % de sa capacité maximale. Il est demandé aux usagers d’éviter de prendre des bains, d’arroser le jardin aux heures fraîches, de limiter le lavage des véhicules ou navires de plaisance en dehors des espaces professionnels réservés.

Ouest-France 11/08/20

Lire la suite - commenter...

Derniers articles

«Comme de très nombreux cinémas, nous observons une nette baisse de fréquentation (un peu moins de 50 %). Nous sommes très, très sérieux sur le respect des consignes sanitaires. Nous devrons sans doute reporter les travaux prévus. La bonne nouvelle c’est que le cinéma vient d’obtenir le label art et essai pour 2020. En attendant, la programmation d’août se poursuit.» conclut Françoise Martin

Ouest-France 13/08/20

Lire la suite - commenter...

Opération de police pour le respect de la réglementation sur le littoral

Les principales infractions relevées sur les milieux naturels de l’île sont la circulation non autorisée de vélos ainsi que le stationnement de vélos sur la réserve naturelle. Ces infractions font l’objet d’une contravention de 3ème classe pouvant aller jusqu’à 450 € d’amende.. (...)

Lire la suite - commenter...

JPG - 26.7 ko

Très attaché à l’île, ce fin vaisseau de pierre qu’il aperçoit depuis son domicile de Guidel, Jacques Lescoat interroge ce paysage mystérieux de son enfance : « Comment peut-on être une île ? » et présente « Groix, géopoétique d’une île ».

Le Télégramme 12/08/20

Lire la suite - commenter...

« La rénovation thermique, il faut arrêter d’en parler, il faut la faire » : exonération de taxe foncière, financement par un tiers, maisons témoins. Le groupe travaillant sur les mobilités propose un TER et un Tramlor. https://www.cdpl.bzh/

le Télégramme 11/08/20

Lire la suite - commenter...

A Belle-Ile, la pétition anti-éoliennes

Un projet d’une soixantaine d’éoliennes flottantes est actuellement étudié pour prendre place entre Belle-île et Groix.

Eric Guillot est écolo mais il possède une résidence secondaire à Belle-Ile et c’est pour son île de cœur qu’il a décidé de monter au front. "Le projet comportait 7 à 8 éoliennes (...)

Lire la suite - commenter...

GIF - 9.5 ko

Cadre emploi Attaché territorial

Métier : Directrice / Directeur général-e de collectivité ou d’établissement public Filière : Administrative

Descriptif du poste
L’île de Groix recherche sa ou son futur-e DGS pour continuer la modernisation des services de la commune et des équipements municipaux, et la mise en œuvre d’outils d’animation et de développement du territoire, dans une collaboration étroite et une relation de confiance avec le maire et l’équipe municipale. (...)

Lire la suite - commenter...

Une réponse du service concerné de l’agglo à JPEM qui ne lâche pas le bouttt, merci à lui :

"La coupure est dû à une résiliation de la ligne qui desservait la caméra. La résiliation n’a pas été demandée par Lorient Agglomération mais par l’ancien opérateur de la ligne. Depuis, nous essayons de la remettre en service, mais parfois, on trouve meilleur que nous en matière de lourdeur administrative. Nous n’avons pas encore de délai mais nous gardons également espoir."

Lire la suite - commenter...

JPG - 22.1 ko

Chaque année, l’association Bretagne Vivante procède à un recensement des couples nicheurs en Bretagne. Cette année, 203 couples de gravelots ont été comptés, poursuivant l’évolution positive engagée depuis cinq ans. Des actions comme la pose d’enclos et la distribution de dépliants d’information visant à sensibiliser ont été menées pour ne pas que le gravelot disparaisse.

le Télégramme 10/08/20

Lire la suite - commenter...

JPG - 56.1 ko

Le projet prévoit l’installation de 60 éoliennes de plus de 200 m de haut, réparties dans une zone de 600 km2. Des réunions publiques sur les territoires concernés vont être organisés durant la période d’ouverture ; ainsi que des sondages auprès des touristes durant cet été. Une campagne d’informations via une distribution papier dans les boites aux lettres est aussi prévue. Un site internet dédié doit également voir le jour.

AK Breizh-info.com, 03/08/20

Lire la suite - commenter...

Britt Marie Hermes a été naturopathe. Aujourd’hui, cette lanceuse d’alerte dénonce les "arnaques" d’une discipline en plein essor.

De la "poudre de perlimpinpin moderne". Voici comment Britt Marie Hermes résume la naturopathie, nébuleuse de méthodes dites "naturelles" faisant appel aux compléments alimentaires, à l’homéopathie ou à la "détox". La jeune Américaine connaît son sujet. Diplômée de l’université de Bastyr (le "Harvard des médecines alternatives") pour la bagatelle de 200 000 dollars, elle a exercé pendant trois ans en tant que naturopathe agréée. Britt Marie Hermes se considérait comme un vrai médecin. (...)

Lire la suite - commenter...


Plus d'articles :
0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 |...