"Si rien ne peut justifier la violence des politiques criminelles, alors rien ne peut expliquer que nous continuions à les tolérer. Puisque, injustifiables, en plus d’être ce qu’elles sont, elles sont donc deux fois intolérables"

F. Lordon, Le Monde diplomatique 15/11/19

https://blog.mondediplo.net/la-precarite-tue-le-capitalisme-tue-le-macronisme