"Anita de Groix"

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire". George Orwell

"Anita de Groix"

"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire". George Orwell
ARCHIVES

Cliquer pour lire
PDF - 3.8 Mo

PDF - 3.3 Mo

PDF - 1.6 Mo

N° 54
N° 53
N° 52
PDF - 2.1 Mo

PDF - 2.1 Mo

N° 51
N° 50
Lire la suite - commenter...

JPG - 57.1 ko
Au Cinéma des familles

Vendredi 31 août
à 10h :

"Le voyage de Lila"
film d’animation de la colombienne Marcela Rincon Gonzales

Lila vit dans le monde merveilleux d’un livre pour enfants quand...

Lire la suite - commenter...

JPG - 20.6 ko
Au Cinéma des famille

Vendredi 31 août
à 21h

"Roulez Jeunesse"
comédie française de Julien Guetta

Avec Eric Judor, Laure Calamy, Brigitte Rouan, Ilan Debrabant, Louise Labèque (.../...)

Lire la suite - commenter...

JPG - 19.8 ko

3 élus se sont exprimés à l’ouverture de la 18ème édition du Festival.

D. Yvon est entré directement dans le vif du sujet, sans doute sollicité par la banderole qu’il avait face à lui :

Il a répété ce qu’il dit publiquement et en privé : (...)

Lire la suite - commenter...

La commune prend les clés pour rénover
Après des années d’incertitude (et d’immobilisme), le dossier a rebondi lors de l’inauguration du Fifig. Un soulagement pour le festival . Mais aussi pour les autres associations groisillonnes dont l’avenir (et les activités) tenaient à un fil devant l’état de délabrement des bâtiments. La nouvelle stratégie va donc reposer sur la location des bâtiments de l’Agglo à la commune de Groix.
R. NESCOP Le Télégramme 23/08/18

Le site de Port-Lay rénové en 2020 ?
D. Yvon : « Les locaux seront refaits pour la 20e édition du festival,. A une condition toutefois : qu’un vrai projet pour la gestion du site soit élaboré avec ses utilisateurs. » N. Métairie, s’est lui montré plus prudent. « Les bâtiments posent aujourd’hui un gros problème de sécurité. Les rénover exige qu’il existe un vrai projet viable », a-t-il précisé. Nul doute que le sort de Port-Lay sera un sujet majeur de la prochaine campagne municipale.
Ouest-France 24/08/18

Lire la suite - commenter...

JPG - 28.7 ko
JPG - 27.1 ko
JPG - 17.1 ko

Première impression : en arrivant, une trâlée de vélos comme on n’en a jamais vus, signe que des cyclistes peuvent être aussi des amateurs du Festival :-)

Puis, la grâce du groupe de danseuses du Cercle Celtique en tenues de fête, auquel se sont joint de jeunes apprenties du cours du matin aux Halles. Sourires et entrain pour tout le monde malgré soleil et température plus que clémente. (...)

Lire la suite - commenter...

Une séance de projections et un débat sont consacrés à la Nouvelle- Calédonie. Les îles de mars propose un voyage entre la Nouvelle-Calédonie et Vanuatu, avec Mars Melto, poète et musicien. Tout tourne autour du soleil, de Laurie-Anne Courson, suit le parcours de Benjamin, un jeune apprenti cinéaste.

Ce jeudi, à Port-Lay, projections à 14 h et débat à 15 h 20 (...)

Lire la suite - commenter...

Après avoir assuré une saison complète de ciné-club (45 films projetés), l’équipe de Cinéf’îles a relevé un nouveau challenge en prenant en charge l’exploitation du cinéma durant l’été.
Place au Festival du film insulaire jusqu’à dimanche, la reprise aura lieu mardi 28, à 21 h, avec le film « Libre ». Le réalisateur Michel Toesca sera là pour débattre avec le public, ainsi que des membres de la Cimade (association d’aide aux migrants).

Le Télégramme 21-08-18-

Lire la suite - commenter...

JPG - 27.9 ko

Dimanche soir

repas Bénévoles

et Menu tarif spécial Festivaliers 5 €

et toujours la petite restauration.

Lire la suite - commenter...

Lieu de villégiature des événements groisillons, l’envers du décor n’affiche pas fière allure. Logements fermés et locaux vétustes, Pour des raisons de sécurité, certains ont été fermés au printemps dernier. Le festival, accoutumé d’y loger une partie de ses 160 bénévoles, s’est retrouvé le bec dans l’eau. L’espace restauration est délocalisé à la cantine municipale. En cause ? Le manque d’entretien et d’équipements.

Lorient Agglo a convenu d’un découpage en trois parties, dédiées l’une à la mairie, à Subagrec, et au Fifig. Via une convention, elle laisse à chacune des trois entités un espace à titre gratuit, pour une année. Et après ?

P. DECKER Le Télégramme 21/08/18

Lire la suite - commenter...


Articles précédents :
0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60