Situation critique après le départ de deux médecins
Les deux jeunes médecins ont décidé de plier bagages après que l’ARS leur a refusé l’autorisation de développer leur spécialité d’échographe sur l’île. L’Apsig compte désormais sur la relance du projet de santé pour convaincre ainsi des généralistes de s’installer sur l’île.
Le Télégramme (Morbihan) 30/10/13

Les jeunes médecins quittent l’île vendredi
Le maire : «(l’ARS) leur a dit avec fermeté que les crédits ne seraient pas débloqués. Ce refus a été vécu comme un coup d’arrêt pour les deux médecins». À cela s’ajoute un volume de consultations «sans doute pas à la hauteur de leur ambition». Une activité insuffisante, à leurs yeux.
R. Nescop (Lorient) Le Télégramme 30/10/13

Les deux nouveaux médecins quittent Groix
Hier soir, une nouvelle réunion était prévue entre les professionnels de santé de Groix, pour évoquer cette nouvelle donne. Joint par Ouest-France, le service de communication de l’ARS a fait savoir qu’aucun interlocuteur n’était disponible dans l’immédiat pour évoquer le cas de Groix.
Ouest-France Edition : Morbihan