Dinophysis.
Tout rentre dans l’ordre Le secteur de Courreaux, à Groix, est désormais ouvert, comme toutes les autres zones du Morbihan à la pêche, au ramassage et à la commercialisation de tous les coquillages.
Le Télégramme 25/10/2008

LOCAL JEUNEs.
À partir de lundi, l’accueil de loisirs du stade H.-Romieux est ouvert pour les 11-18 ans. Inscriptions obligatoires, les activités sont gratuites. Lundi : foot en salle ; mardi : tournois sportifs (badminton, basket) ; mercredi : atelier artistique.
Le Télégramme 25/10/2008

Les locataires de Mez Kerlo n’attendent plus que leurs clés
La résidence de Mez Kerlo devrait accueillir ses premiers locataires d’ici la fin de l’année. Les familles ont été choisies en fonction de l’ancienneté de leurs demandes et de leur situation », fait observer, pour sa part, Joël Puillon, l’adjoint aux travaux.
Ouest-France 25/10/2008

La Poste : préavis de grève de SUD
Les syndicats ont déposé un préavis de grève du 29 au 31 pour les services de la distribution ayant subi les nouvelles réorganisations de service type facteur d’avenir. Le syndicat remet les en cause et surtout veut obtenir leur retrait.
Le Télégramme 25/10/2008

Le tourisme a-t-il tué l’esprit du voyage ?
R. Christin : "Le paradoxe du tourisme, c’est qu’il tue ce dont il vit. On massacre l’environnement pour rendre les lieux « accueillants ». Le tourisme exploite, pollue, détruit. On part pour échapper à un quotidien pas toujours très exaltant. C’est peut-être ce quotidien qu’il faudrait réinventer."
Recueilli par Corinne BOURBEILLON. Ouest France 25/10/2008

Budget. Les Bretons font des choix
Selon Ipsos-Syndifrais, 82 % des Français et 87 % des Bretons ont du mal à boucler les fins de mois. Comme l’ensemble des Français, les Bretons sont pessimistes quant aux perspectives d’amélioration de leur pouvoir d’achat.
Frédérique Le Gall Le Télégramme 25/10/2008

Vie maritime et TMC
La vraie difficulté est la concurrence déloyale qui est pratiquée par le service public : des matériaux de construction continuent de passer dans des camions frigorifiques à des tarifs inférieurs aux nôtres car ils sont soutenus par la collectivité départementale.
Recueilli par Patrick CERTAIN. Ouest-France 25/10/2008