"Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire" George Orwell
9416527 visiteurs
Les amis du site
Fanch
Zone Hors AGCS
retour page précédente
ENVIRONNEMENT
Nature, écologie, Plan Natura 2000, réserve naturelle...
SANTÉ. LES ÉOLIENNES MONTRÉES DU DOIGT
mars 2006 - 13:43
6 commentaires

L’Académie de médecine tient à rappeler qu’« à des intensités modérées, le bruit peut entraîner des réactions de stress, perturber le sommeil et retentir sur l’état général ».Pour E. Ferrec, « les pouvoirs publics ne pourront en tout cas pas dire qu’ils n’auront pas été prévenus si des personnes sont reconnues malades à cause des éoliennes ».

Yvon Corre Le Télégramme 25/03/2006


De : Admin

    SANTÉ. LES ÉOLIENNES MONTRÉES DU DOIGT
    mars 2006-19:45

    Si nous avions ( !) à reconstruire des moulins pour moudre le grain il y aurait certainement du grain à moudre et du fer à retordre entre les "pour "et les "anti" moulin à vent. Je me demande si le sommeil du meunier s’en trouvait perturbé, la mélodie du vent dans les turbines des centrales nucléaire inspire moins de chansonnettes ou de Cervantes. C’est bien connu, le vent rend Fou n’est ce pas George !

    Foudebassan



      SANTÉ. LES ÉOLIENNES MONTRÉES DU DOIGT
      mars 2006-14:30

      OK, imaginez que l’on vous impose une éolienne à moins de 500m de votre maison... et ses copines pas très loin !

      Renseignez vous... sur internet ! Y’a du choix... le grand bazard !

      Vous croiriez qui ?

      Les sociétés dont le rôle est de promouvoir ou de se faire du pez à max ? Les associations qui n’ont, a priori, rien à gagner ?

      Au delà d’être pour ou contre l’éolien, je crois que vous finiriez comme moi : Dans le doute... et pas prêts au sacrifice au nom d’un hypothèque "bien être collectif" !

      Vous savez, au nom de l’argent, l’amiante en France... Comment avoir confiance ?! Faudrait être naif !

      Alors l’éolien, moi, je ne sais pas... mais avec tout ce que j’en ai vu... je souhaite :

      précaution : on éloigne un peu des habitations, mini 1,5 km... transparence : ne pas lancer en douce et créer de vraies normes...

      Je crois que tout le monde y gagnerai...

      Mon futur : Ce soir, réussir à dormir ( elles ne sont pas encore installées, pourtant ! ) Et demain, on vend la maison en priant pour que l’on ne perde pas trop...

        SANTÉ. LES ÉOLIENNES MONTRÉES DU DOIGT
        avril 2006-15:55

        Vous commencez bien mais finissez mal, je suis loin d’etre naif sur la façon dont on nous marche sur la tete, je présume que vous vous déplacez en voiture et ètes équipé en electrique. Je dors assez mal aussi mais pour d’autres raisons, je n’ai pas la chance d’etre proprietaire mais si vous parcourez internet dans tous les sens d’information comme je l’ai fait à ce sujet, pour ou contre vous remarquerez que les critiques portent essentiellement sur le bruit et l’esthetique, quant au rendement, il est assujeti à l’évolution de la technique, maintenant si une autoroute se fait près de chez vous le resultat sera le mème quant à la valeur de votre bien. J’ai manifesté contre l’installation d’une centrale à plogoff il en à suivit une ligne THT a 200 m de l’habitation, ilfaut savoir ce que l’on veux. En effet il faut de la vigillance, du questionement ou alors on balance tout notre confort par la fenetre et on y va à pied, en velo, à cheval . Je ne suis pas un vieux de la vieille mais j’ai tourné la manivelle du moulin pour le café du matin, maintenant je peux aussi vous parer du procédé de soudure TIG utilisé dans l’industrie agroalimentaire et des baguettes réfractaires qui contiennent 2% de thorium (radioactif), des rats parcourant les usines XXXX.... Soyez averti attentif et visitez tous les points de vue, que cela implique des risques pour votre environnement personnel je comprends, le bruit des jetskis m’exapere aussi alors que je voudrais profiter du seul son du vent et de la mer, la pression immobiliere du gros fric et de tout ce qui va avec me fait aussi me poser quelques qestions. J’ai peut etre la naiveté de penser à un hypothetique bien etre collectif, quant à l’hypotheque elle n’est pas encore sur votre maison ou votre "à venir".

        Foudebassan

          SANTÉ. LES ÉOLIENNES MONTRÉES DU DOIGT
          avril 2006-19:16

          Ode aux Y manquants :

          Guillou, demeure dans l’hypothètique où tu es roi, et où je te préfère,

          Où, tel Sancho, l’écuyer muletier de Don Quichotte, tu excelles,

          Dans tes assauts dantesques contre les moulins à vent prolixes en décibels,

          Ancêtres des éoliennes, empêcheurs de dormir des masses ibériques.

          Ironise ! versifie ! galège ! que rien n’abrège ton délire si plaisant.

          L’autre fou atterri.

            SANTÉ. LES ÉOLIENNES MONTRÉES DU DOIGT
            avril 2006-16:10

            Salut les fous !

            Je suis l’auteur du 31 mars 2006-14:30 Je m’excuse si ce n’est pas signé : moi c’est Nono, fou ou pas fou, c’est fou qui voyez ! Qui plus est je me suis bien planté sur hypothèque / hypothétique, voilà ! Ben ça arrive, non ?!

            Donc, Foudebassan, je te signale que je parlais de l’éolien près de chez moi en particulier, qui me touche ! C’est hypocrite, faut reconnaître, mais chaque chose à sa place !

            Vrai, on pourrai extrapoler sur le pour ou le contre de l’éolien, mais on ne s’en sortira jamais ! Je dis ça parce que je suis en train de me renseigner à fond, et je ne suis pas là pour me prendre la tête en ligne ! C’est déjà assez compliqué ...en tête à tête !

            Mais bon le coup du vieux nostalgique qui a tout vu tout connu et qu’aime quand même le moderne ... ( « De mon temps... ») Et le méchant béta en face qui refuse tout ce qui est neuf... ( « Destroy hoy hoy ... ) Ca fait un peu image d’Epinal...

            Si tu peux me parer des effets du Tig, merci ! ( Ben voui, je soude, donc...j’avoue, je n’en savais rien ! ) Tu vois, y’a pas que moi qui fait des fautes d’ortho !

            Enfin, bref, rassures toi, tu m’es bien sympathique quand même !

            Nono

            PS Bien le bonjour à ta ligne THT !

            RePS Heu... l’autre Fou atterri, me fait sourire ! F’rait mieux d’atterrir !

              SANTÉ. LES ÉOLIENNES MONTRÉES DU DOIGT
              avril 2006-15:53

              Salut Nono.

              Le monde de fous existait bien avant que je ne casse ma coquille, j’ai adopté ce jolie nom d’oiseaux suite à la marée noire de l’érika et pour le vrai Foudebassan que j’ai extirpé de la mélasse sous une couche de quelques Guillemots. Je m’étonnait aussi d’une jeune bénévole qui s’évertuait à souffler sur un de ces bras tartiné d’hydrocarbure pour sauver la mouche venue elle aussi s’y coller... Je fais remarquer à la sauveteuse que c’était bien dérisoire façe à l’étendu du désastre, elle me rétorque alors que c’est nous qui étions dérisoire...J’ai peut de temps après arrêté de gratter gratos pour total et laissé faire les professionnels payé pour .... Je ne pense pas que les foudebassans se nomment et se considère de l’espèce des Fous.... ce sont bien les " Hommes " qui les ont appelé ainsi !..

              Ce n’est pas la faute d’orthographe ( j’en commet..) qui va engluer le Foudebassan jusqu’à son agonie par empoisonnement et étouffement mais peut être qu’on ne parle pas la même langue entre la timonerie et la machine des tankers et autre chimiquier (d’autant plus que cela n’a pas pour effet de réduire le prix à la pompe) .

              Cela me fait bien "suer" ( soyons poli ) d’enrichir les rois du pétrole mais comme bon nombre je n’ai pas le choix ( ou je ne me le donne pas ).

              Mes "sueurs" deviennent froide lorsqu’il s’agit du nucléaire et que 20 ans après tchernobyl il y à toujours des victimes.

              L’anecdote T.I.G est pour signifier la non application de la législation sur les produits radioactif par les entreprises notamment en soudure car les baguettes réfractaire utilisés dans ce procédé contiennent 2% de thorium et que les résidus d’affûtages doivent êtres évacués suivant cette législation et qu’en tant que chaudronnier soudeur je n’ai jamais vu de machine prévue à cet effet dans aucune entreprise et que je dois en avoir ingéré quelque particules, et aussi pour dire que certaines pollutions sont moins flagrante mais tout aussi pernicieuse .

              Alors en effet je réagit (sans prise de tète) quand la critique ne repose que sur l’esthétique ou le bruit pour faire la guerre à l’éolien. J’ai plutôt trouvé intéressant le lapsus entre "hypothèque" et "hypothétique", ne dit on pas que l’on ne doit pas Hypothéquer sur le monde que nous allons laisser à nos descendant, après que ayons été enrichir la bio-masse ... au risque de se retrouver dans quelque millions d’années lamentablement étalé sur une cote par la négligence d’un "hypothétique descendant"...

              Foudebassan





Mot(s)-clé associé(s) :
Eolien
Santé
Dans la même rubrique
Paysans et ostréiculteurs ont besoin de la côte
juin 2008
Des agriculteurs pour contrer la vague immobilière
juin 2008
L’éolien domestique a le vent en poupe
juin 2008
2 commentaires
Gavres Le conseil veut donner un avis défavorable à Natura 2000
juin 2008
Sursis pour les pesticides les plus dangereux
juin 2008
Kergroise. Rade environnement s’attaque à la poussière
juin 2008
Projet d’extraction de sable. Lafarge déterminé
juin 2008
Dragages et clapages : l’heure du dialogue
juin 2008
Qualité de l’eau. C’est bon pour les plages surveillées
juin 2008
Gâvres. Le Peuple des Dunes interpelle Jean-Louis Borloo
juin 2008
Peuple des Dunes : lettre ouverte à Jean-Louis Borloo
juin 2008
Dragages et clapage de boues. Un meilleur dialogue
juin 2008
Démission surprise du directeur général délégué de Ciments Français
juin 2008
Lafarge : « Il faudrait ouvrir Lanester en 2009 »
juin 2008
1 commentaire
Pêche. Tensions entre pros et plaisanciers
juin 2008
Grains de sel : Biocarburant
juin 2008
Sauzon. Non à l’extension Natura 2000 en mer
juin 2008
Gerbam. Le personnel en état de choc
juin 2008
Lafarge a organisé une visite au terminal sablier de Brest
juin 2008
Dinophysis. Plusieurs secteurs fermés à la pêche
juin 2008